Une pause avant de s’envoler…

À travers un mentorat des dernières années, j’ai entre autres réalisé ceci, qui prend un autre sens aujourd’hui :

Nous sommes, en tant qu’êtres humains, très puissants. Les « feelings » que nous ressentons dans l’invisible, même si on se les cache parfois à soi-même, teintent bien malgré nous tout ce que nous faisons; soit les projets que nous créons, nos échanges avec les autres, etc. Cet invisible a non seulement un impact sur le parcours, mais aussi sur le résultat.

La pause

Cette pause, que nous offre ce confinement actuel, a la possibilité d’être très inspirante. Elle nous donne l’opportunité d’écouter de la musique, d’écrire, de lire, de jouer avec les enfants, de retrouver notre partenaire de vie et si l’on habite seul, comme moi, d’explorer le fait d’être bien seul, et plus encore…

Cette pause, mon grand-père en a profité pour choisir de quitter la planète, de s’envoler…
Les mesures du confinement nous ont interdit de l’accompagner physiquement dans ces derniers moments, ce qui fut assez spécial.

J’aurai quand même eu l’opportunité de lui parler au téléphone pour lui dire que je l’aime et de lui faire entendre, pour une dernière fois, ma voix en musique avec la chanson “ENFIN”. C’est d’ailleurs ce qui remplit mon coeur de joie dans les circonstances. Savoir qu’en entendant la chanson, il a fermé ses yeux en souriant.

Après avoir reçu la confirmation de son départ et avoir pris une pause pour vivre le moment, je ressens toute la beauté de ce choix qu’il a « fait » en quittant maintenant.

Pour faire une histoire courte, il avait un cancer des poumons depuis plusieurs années et depuis plus de 3 ans, il était considéré en « phase terminale ». À 89 ans, il a alors fait les choix suivants : rester à la maison, ne pas prendre de traitements de chimiothérapie pour « combattre », ne plus avoir de rendez-vous chez le médecin pour connaître le développement de la maladie, etc… Juste rester chez lui dans le calme et la paix, à attendre doucement que la vie lui fasse signe au moment approprié.

Depuis 3 ans, il exprimait très souvent, avoir bien hâte d’aller rejoindre sa femme au ciel.

Mon ressenti des 3 dernières années

La famille le visitait tous les jours, lui témoignait tout son amour à chaque fois, prenait soin de lui, lui donnait à tour de rôle et à leur façon, la bénédiction du départ.

Au-delà des mots, il y a les ‘feelings’ et les liens invisibles qui transmettent des choses que l’on ressent.

Dans mon coeur, je ressens que mon grand-père a choisi de quitter dans un moment de confinement extrême parce que justement, en n’allant plus le voir tous les jours depuis son admission à l’hôpital, ça lui a donné l’opportunité de se libérer tranquillement de ces ressentis invisibles partagés par les proches qui, au-delà des mots, ne voulaient pas le voir partir réellement.

Petit à petit, il est devenu plus léger et comme nous sommes tous en train de le vivre en ce moment, avec les changements dans notre environnement externe, sans pression ni culpabilité, il est revenu au cœur de qui il est, pour faire son propre choix …

Prise de conscience

Et si l’on utilisait la pause actuelle, qui nous allège de certains feeling provenant de sources externes, pour se donner la chance de respirer et de faire des choix qui font réellement vibrer notre coeur?

Je suis consciente que cette pause occasionne des inconforts et des peurs. De mon côté aussi, cette pause a un impact majeur sur tous mes projets musicaux et sur toutes les entreprises dans lesquelles je collabore. Cependant, au-delà d’un inconfort, il y a toujours une profonde richesse à découvrir et cette richesse n’est visible que si je m’arrête réellement pour la ressentir avec mon coeur.

Cette pause nous offre l’opportunité de ressentir ce qui est à l’intérieur de nous et peut-être de se repositionner à certains endroits dans nos vies.

Qu’avons-nous réellement le désir de vivre pour la suite lorsque le quotidien reprendra de sa vitesse?

 

2018

Comme c’est souvent à travers une expérience que notre regard s’ouvre sur de nouvelles choses, cher grand-père, merci de m’avoir assisté, à travers ton départ, à voir davantage la beauté et la profondeur du confinement actuel, impactant la suite de nos vies.
Je t’aime xx

Je nous souhaite à tous, une riche pause.
À très bientôt! xx